Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2008 7 13 /04 /avril /2008 11:33
L'année 2007-2008 s'annonce comme un bon cru, avec plusieurs rééditions et de nouvelles traductions. Nous pouvons espérer que les choses continuent sur ce rythme et que nos compatriotes pourrons découvrir toujours mieux Chesterton. Mais quelque chose me dit que le mouvement ne devrait pas s'arrêter…
En attendant voici une première bibliographie de Chesterton en langue française. Elle n'est pas toute à fait complète puisque ne sont pris en compte vraiment, à de rares exceptions,que les ouvrages disponibles.

Romans, récits et nouvelles :
Le Jardin enfumé, trad. Marc Voline, Préface François Rivière, Talence, L’Arbre vengeur, 2007.
Les Contes de l’Arbalète, trad. avant-propos et notes de Gérard Joulié, Lausanne, L’Age d’Homme, « Au cœur du Monde », 2007.
Le Retour de Don Quichotte, Cadillac, Éditions Saint-Rémi, ss date.
Le club des métiers bizarres, trad. K. Saint Clair Gray, Paris, Gallimard, « L’Imaginaire  », 2003. « L'Étrangère », 1996.
Le Nommé Jeudi : un cauchemar, trad. Jean Florence, préf. Pierre Klossowsky, Paris, Gallimard, « L’Imaginaire », 2002 et Gallimard, « Folio », 1979.
Le Napoléon de Notting Hill, trad. Jean Florence, préf. Pierre Klossowsky, Paris, Gallimard, « L’Imaginaire », 2001.
Le Père Noël est immortel, adapté et ill. par Tony Ross, trad. par Olivier de Vleeschouwer, Hachette jeunesse, 1994
L'Auberge volante, éd. et trad. Pierre Boutang, Lausanne, l'Âge d'homme, «  Bibliothèque L'Âge d'homme », 1990.
Les Paradoxes de monsieur Pond, trad. Monique Silberstein, Lausanne, l'Âge d'homme, 1985.
Les Quatre petits Saints du crime, Lausanne, l'Âge d'homme, « Bibliothèque L'Âge d'homme », 1984.
L'Homme qui en savait trop, trad. Marie-Odile Fortier-Masek, Lausanne, l'Âge d'homme, 1984.
Le Défenseur, Lausanne, l'Âge d'homme, « Le bruit du temps », 1983.
Le Retour de Don Quichotte, Lausanne, l'Âge d'homme, « Bibliothèque L'Âge d'homme », 1983.
Le Club des fous, Lausanne, l'Âge d'homme, « Bibliothèque L'Âge d'homme  », 1983.
Le Poète et les lunatiques, Trad. Jeanne Fournier-Pargoire Paris, Gallimard, « L'Imaginaire », 1982.
Supervivant, Lausanne, l'Âge d'homme, « Bibliothèque L'Âge d'homme », 1981.
La Tour de la trahison, Grenoble, Glénat, « Marginalia », 1978.

Roman policier (collectif)
Gilbert Keith Chesterton et aliis, L’Amiral Flottant, Paleo, 2003.

Les aventures du Père Brown :
Les Enquêtes du père Brown, Paris, Les Presses de la cité, « Omnibus », 2008.
L’Innocence du père Brown, Ombres, « Petite biblio », 2008.
L’œil d’Apollon, Choix et présentation de Jorge Luis Borges, Éditions de Panama, 2008.
Trois enquêtes du Père Brown, trad. Yves André, Gallimard, « Folio 2 », 2005.
La Clairvoyance du père Brown, trad. Émile Cammaerts, préf. Francis Lacassin, Paris, France Loisirs, 2002.
La Clairvoyance du père Brown, trad. Émile Cammaerts, préf. Francis Lacassin, ill. Xavier de Boissoudy, Signe de Piste, « Les Classiques de l'aventure », 1992.
Le Secret du père Brown, The Secret of Father Brown, trad. Claude Caillate, Paris, LGF, « Le Livre de poche », 1991 [bilingue].
Le Scandale du père Brown, trad . Jeanne Fournier-Pargoire, Paris, 10-18, « Grands détectives », 1990.
La Sagesse du père Brown, trad. Yves André, Paris, Gallimard, « Folio », 1985.
La Clairvoyance du père Brown, Paris, 10-18, 1983.
Le Scandale du Père Brown, Lausanne, l'Âge d'homme, « Bibliothèque L'Âge d'homme », 1982.
L’Œil d’Apolon, trad. Jean Dutourd, Retz-Franco Maria Rici, 1977.
Father Brown : la sagesse du Père Brown, l'incrédulité du Père Brown, le secret du Père Brown, Paris, Gallimard, « Du monde entier », 1975.
Father Brown, détective du bon Dieu, Gallimard, 1954.
Le Livre maudit, trad. Jeanne Fournier-Pargoire, Paris, Éditions du Bateau ivre, 1946.

Essais :
La morale des elfes, trad., notes et postface  de Jérôme Vérain, Paris, 2007.
Saint Thomas d’Aquin, Cadillac, Éditions Saint-Rémi, 2006
Saint François d’Assise, Cadillac, Éditions Saint-Rémi.
Le Paradoxe ambulant, 50 essais, Actes Sud, 2004.
Orthodoxie, trad. Charles Grolleau, Éditions Saint-Rémi, 2004.
Sommes-nous d’accord ?, débat entre G.K. Chesterton et G.B. Shaw, trad. Georges Allaire, Québec, Scivias, 2001.
L'Homme éternel, Bouère, Dominique Martin Morin, 1999, 3e éd.
Robert Louis Stevenson, trad. Maurice Le Péchoux, Lausanne, l'Âge d'homme, « Bibliothèque L'Âge d'homme », 1994.
Le Monde comme il ne va pas, trad. Marie-Odile Fortier-Masek, Lausanne, l'Âge d'homme, « Bibliothèque L'Âge d'homme », 1994.
Le Siècle de Victoria en littérature, trad. Maurice Le Péchoux, Lausanne, l'Âge d'homme, « Bibliothèque L'Âge d'homme », 1994.
Orthodoxie, trad. Anne Joba, Paris, Gallimard, « Idées », 1984.
William Blake, Paris, Néo, 1982.
La Sphère et la croix, Lausanne, l'Âge d'homme, « Bibliothèque L'Âge d'homme », 1981.
Saint François d'Assise, Bouère, Dominique Martin Morin, 1979.
Hérétiques, Paris, Gallimard, « Idées », 1979.
Saint Thomas du Créateur, Bouère, Dominique Martin Morin, 1977.
L’Église catholique et la conversion, Trad. Robert Aouad, Bonne Presse, 1952.
L’Homme à la clef d’or, DDB, 1948.
L'Homme qu'on appelle le Christ, Paris, Nouv. éd. latines, 1947.
La Barbarie de Berlin, Lettres à un vieux Garibaldien, Trad. Isabelle Rivière, Nrf/Gallimard, 1944.
Chaucer, Nrf/Gallimard, 1937.
Divorce, Trad. Jeanne Fournier-Pargoire, Paris, Fernand Sorlot, 1931.
La Vie de Robert Browning, trad. Louis Guilloux, Paris, Nrf/Galimard, 1930.
La vie de William Cobbet, Nrf/Gallimard, 1929.
Dickens, Nrf/Gallimard, 1927.
La Nouvelle Jérusalem, trad. Jeanne Fournier-Pargoire, Paris, Perrin, 1926.
Petite histoire de l’Angleterre, trad. Anne Osmont, Paris, Crès, 1922.
Les Crimes de l’Angleterre, Trad. Charles Grolleau, Paris, Crès, 1916.
Lumières sur deux villes, Éditions de la Nouvelle revue critique, ss date.

Poèmes :

Poèmes choisis, introduction et traduction de E.-M. Denis-Graterolle, Cahiers des poèmes catholiques, 1938.

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis de Chesterton - dans Information
commenter cet article

commentaires