Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2008 2 13 /05 /mai /2008 00:15
La vie réserve parfois des surprises. C'est ainsi que je viens de découvrir que le groupe de heavy metal britannique Iron Maiden faisait débuter une de ses chansons, Revelations, d'une strophe d'un texte de Chesterton, "O Dieu de la terre et de l'autel". Le reste de la chanson s'inspire, en revanche, Aleister Crowley, écrivain occultiste et considéré comme sataniste.
Revelations est extrait de Piece of Mind, quatrième album d'Iron Maiden, sorti le 28 mai 1983. Le groupe entend ainsi défendre l'idée que l'homme peut se révéler à lui-même. Dans ce sens, que vient faire Chesterton ici ? Il semble que l'un des membres du groupe, voulant montrer l'opposition entre le christianisme et la religion de l'homme, se soit souvenu d'un texte de G.K.C appris à l'école.
Le plus étonnant n'est peut-être pas là, pourtant. Aleister Crowley, que Chesterton connaissait, est la seule personnalité avec laquelle il ait refusé de débattre. L'épisode a eu lieu en 1904 quand dans un article du Daily news du 24 septembre, Chesterton a critiqué le poème de Crowley, The Sword of Song. "M. Crowley, écrivait Chesterton, commence sa poèsie, je crois, avec la ferme intention d'expliquer la beauté de la philosophie bouddhiste; il connaît beaucoup de choses à ce sujet; il le croit. Mais, au fur et à mesure qu'il écrivait une chose est devenue de plus en plus forte dans son âme : la haine vivante du christianisme". À la suite de cet article, Crowley a adressé une lettre courtoise à Chesterton, lui disant qu'il tenait à le rencontrer dans un combat juste autour de cette question. Devant le refus de son contradicteur, il publiera une brochure se réjouissant de ce qu'il a interprété comme la capitulation de Chesterton.

J'indique ici le texte de la chanson d'Iron Maiden à titre informatif.


O God of earth and altar
Bow down and hear our cry
Our earthly rulers falter
Our peolple drift and die
The walls of gold entombe us
The swords of scorn divide
Take not thy thunder from us
But take away our pride
(g. k. chesterton: english hymnal)

Just a babe in a black abyss
No reason for a place like this
The walls are cold and souls cry out in pain
An easy way for the blind to go
A clever path for the fools who know
The secret of the hanged man - the smile on his lips

The light of the blind youll see
The venom that tears my spine
The eyes of the nile are opening - youll see

She came to me with a serpents kiss
As the eye of the sun rose on her lips
Moonlight catches silver tears I cry
So we lay in a black embrace
And the seed is sown in a holy place
And I watched and I waited for the dawn

The light of the blind youll see
The venom that tears my spine
The eyes of the nile are opening - youll see

Bind all of us together
Ablaze of hope and free
No storm or heavy weather
Will rock the boat youll see
The time has come to close your eyes
And still the wind and rain
For the one who will be king
The watcher in the ring
It is you




Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis de Chesterton - dans Veille chestertonienne
commenter cet article

commentaires