Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2008 6 04 /10 /octobre /2008 09:06
Ceux qui s’intéressent à l’histoire de l’édition en France, et donc à son histoire littéraire vue par un autre biais, iront certainement jeter un œil sur La NRF entre guerre et paix, 1914-1925 (Tallandier). À l’origine, il s’agit d’une thèse de doctorat soutenue par l’auteur, Yaël Dagan. Elle a été adaptée, bien sûr, pour le grand public.
La place de La NRF dans la vie littéraire française n’est pas à raconter ici. Soulignons juste que G.K. Chesterton y apparaît, principalement dans le cadre de l’effort de propagande pendant la Première Guerre mondiale. Nous apprenons ainsi que c’est sur les conseils de Paul Claudel en personne que Gaston Gallimard décide de publier en 1915 La Barbarie de Berlin, suivie des Lettres à un ami garibaldien. La traduction est assurée par Isabelle Rivière, l’épouse de Jacques Rivière (photo), secrétaire de La NRF avant la guerre. Jacques Rivière a, en fait, épousé le 24 août 1909, Isabelle Fournier, la jeune sœur de son ami Henri, dit Alain-Fournier.
L’autre mention que l’on trouve de Chesterton dans ce livre vient d’un compliment du philosophe Gabriel Marcel (photo) à son ami Rivière, à propos du livre de ce dernier, L’Allemand, souvenirs d’un prisonnier de guerre. Marcel le félicite des pages évoquant du « très beau Chesterton, ce n’est pas là un médiocre compliment ».
La Barbarie de Berlin publié par La NRF n’est pourtant pas du meilleur Chesterton. C’est une œuvre de circonstance, animée d’un esprit caricaturalement anti-allemand, même si on peut y trouver quelques perles. Mais les écrivains alliés sont tendus par le désir d’en découdre, et les mots ne semblent jamais assez forts pour stipendier l’ennemi qui perd tout caractère d’humanité. Mais, à ce stade, Les Crimes de l’Angleterre de Chesterton atteint des sommets vraiment insoutenables par moment.
Reste ici le rappel de l’intérêt de Claudel pour Chesterton, même si cet intérêt se manifeste dans le cadre d’un effort de propagande guerrière.

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis de Chesterton - dans Veille chestertonienne
commenter cet article

commentaires