Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2008 6 08 /11 /novembre /2008 10:44
Nous avons évoqué récemment (voir ICI) The Man Who Was Thursday, traduit en français sous le titre Le Nommé Jeudi, et publié aux éditions Gallimard. Nous fêtons cette année le centenaire de ce livre qui a, lors de sa publication, marqué les esprits.
Voici en vidéo un extrait de ce livre. La scène se situe au chapitre (L'histoire d'un détective). Auparavant, c'est-à-dire avant la scène jouée ici, Chesterton décrit son héros, Gabriel Syme :
« Gabriel Syme n'était pas simplement un policier déguisé en poète : c'était vraiment un poète qui s'était fait détective. Il n'y avait pas trace d'hypocrisie dans sa haine de l'anarchie. Il était un de ceux que la stupéfiante folie de la plupart des révolutionnaires amène à un conservatisme excessif. Ce n'était pas la tradition qui l'y avait amené. Son amour des convenances avait été spontané et soudain. Il tenait pour l'ordre établi par rébellion contre la rébellion ».
On notera, au passage, la distinction que Chesterton établit entre tradition et conservatisme. Il fait de ce dernier une rébellion qui n'est qu'une défense d'un ordre pré-existant sans considération aucune pour la valeur de celui-ci. Refusant radicalement le conservatisme, Chesterton rejettera aussi la révolution, leur opposant la force dynamique de la tradition.
Dans la description de son héros, Chesterton note plus loin que après l'explosion d'une bombe, la haine de Syme envers les anarchistes pris un tournant nouveau :
« Depuis lors, il continua de vivre, en apparence, comme par le passé, calme, poli, de manières douces; mais il y avait, dans son esprit, un endroit qui n'était plus parfaitement normal et sain. »

La scène que nous allons pouvoir regarder se place après cette description. Croisant un policier, Gabriel Syme s'enflamme contre son calme et le dialogue s'engage. [Si vous avez du mal à suivre ce dialogue – il est en anglais – prenez une édition française du Nommé Jeudi, allez au chapitre quatre – l'échange se trouve dans les premières pages – à défaut de suivre mot à mot – toute traduction est une trahison – vous aurez au moins l'idée générale].




Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis de Chesterton - dans Video
commenter cet article

commentaires