Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 15:38
vers une recension de l'Intégrale du Father Brown. C'est ici.

Extrait :
Chesterton est avant tout un conteur chez qui plaisir du texte et intrigue policière vont de pairs, ce qui crée une sorte d’alchimie tout à fait implacable. Chaque nouvelle possède son cadre approprié où les descriptions, souvent bucoliques (à la frontière du romantisme parfois), informent de manière saisissante l’intrigue à venir en y prenant une part conséquente. L’écrivain a pour motivation première un attachement à ses personnages : Brown, le petit prêtre sarcastique et discret, et Flambeau, le détective sympathique, l’ex-criminel un peu naïf. Les deux acolytes participent, souvent de manière impromptue, à une enquête a priori difficile. Avec ou sans meurtre, la scène de crime (ou de non crime !), parait très complexe à explorer. Puis au fil des pages, l’aspect apparemment fantastique, incroyable, mystérieux ou inédit, devient beaucoup plus accessible, puis réaliste aux yeux de tous, et cela grâce aux observations minutieuses de Brown qui commence par rester en retrait pour mieux intervenir par la suite, écrasant les théories simplistes ou folkloriques des uns ou des autres. Ses déductions écartent toute idée saugrenue pour mieux faire surgir ce réel que certains ont la fâcheuse tendance d'annihiler ! Là est la force de ces nouvelles, laisser fantasmer le commun des mortels et sa soif de vengeance pour faire triompher une vérité beaucoup plus simple et brutale, montrant par-là même la cruauté de l’homme et de son époque. Chesterton use souvent d’un ton léger et ironique pour mieux laisser entrevoir la perversité et la noirceur de l’âme.




Sur le même site, une autre critique, celle de L'Oeil d'Apollon.

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis de Chesterton
commenter cet article

commentaires

Les amis de Chesterton 12/12/2008 12:19

Merci de votre appréciation. Accepteriez-vous de nous écrire un petit texte très simple indiquant ce qui vous a séduit chez Chesterton et éventuellement vos réserves si vous en avez ? Et question annexe : comment avez-vous découvert ce blogue ? CordialementNotre adresse courriel : amis.de.chesterton@free.fr

lingane 08/12/2008 15:27

Cher monsieur (ou madame, je ne sais, je viens à peine de découvrir votre blogue), j'ai lu ce week-end mon premier GKC, "saint thomas créateur", et j'en suis encore émerveillé. Quelle clarté! quelle précision! quel humour! (quel dommage aussi qu'il n'ai pas réussi à convaincre mon autre anglais préféré, george orwell).Je vais lire votre blogue avec délectation.