Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2009 3 18 /03 /mars /2009 00:05
Dans Plaidoyer pour une propriété anticapitaliste (Outline of sanity), Chesterton écrit :
« La distribution peut être un rêve ; trois acres et une vache peuvent être une plaisanterie ; les vaches peuvent être des animaux fabuleux comme la licorne; la liberté peut n’être qu’un mot, l’entreprise privée peut être une chimère que le monde ne peut plus se permettre le luxe de poursuivre. Soit ! Mais à ceux qui laissent entendre que la propriété et l’entreprise privée sont encore aujourd’hui des principes en vigueur, je dis qu’ils sont sourds, aveugles et inconscients des réalités de leur existence quotidienne, et qu’en conséquence ils n’ont rien à faire dans notre débat.
Utopiques nous le sommes, certes, dans le sens où notre tâche est aussi ardue que celle d’Hercule nettoyant les écuries d’Augias. Nous sommes aussi révolutionnaires dans le sens où une révolution signifie un renversement : un renversement de direction, même s’il doit s’accompagner d’un ralentissement du rythme. »


Au début de cet extrait, Chesterton utilise la formule « trois acres et une vache » dont on trouve une représentation dans le dessin  utilisé ici et signé… Chesterton. De quoi s'agit-il ?
C'est en fait un slogan rendu célèbre par Chesterton. C'est une formule qu'il a remise à l'honneur, mais qui lui est antérieure. Ce slogan symbolise la nécessité du retour à la terre. La formule remonte aux années 1880 et viendrait de Jesse Collings, un député agrarien du Devonshire qui a encouragé les petites exploitations. Elle a longtemps été attribuée à Joseph Chamberlain, ministre britannique dans les années 1880 et promoteur de la réforme agraire. Cependant, elle aurait pu être utilisée pour la première fois par Eli Hamshire, un philosophe terrien, vivant dans le village de Ewhurst dans le Surrey, en Angleterre, dans sa correspondance avec Chamberlain et Collings. Grâce à Chesterton et au courant distributiste, elle connaîtra une seconde vie dans les années 20 et 30 du XXe siècle.

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis de Chesterton - dans Un peu d'histoire
commenter cet article

commentaires