Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2009 6 02 /05 /mai /2009 00:15
Le premier conte que nous propose le nouveau recueil publié à l’Age d’homme s’intitule « Une demi-heure aux enfers » (Half Hours in Hades). Il date de 1891 et il a donc été écrit alors que Chesterton n’avait que 17 ans. Comme on le sait, Chesterton était aussi un dessinateur et il a accompagné ce conte d’une série de dessins. Le recueil de l’Age d’Homme en reproduit un certain nombre, malheureusement dans un format assez petit, qui ne permet pas de voir suffisamment tout le talent de Chesterton en la matière.
Dans ce conte, plein d’humour, Chesterton part de la rencontre entre un éminent théologien qui trouve les démons inutiles et le conteur qui se présente comme « professeur de Science surnaturelle à l’Université d’Oxford ». Ce dernier pense, au contraire, que les démons « se sont montrés bénéfiques à l’humanité ». Il écrit donc un petit traité de démonologie qui distingue « les cinq types primitifs » du démon. Chaque présentation d’un de ces types est accompagné d’un croquis. Ce conte est conçu comme
un manuel élémentaire de Démonologie. Il comprend trois parties :
– Les cinq types primitifs
– L'évolution des démons
– Ce que nous devrions tous rechercher


On trouve dans ce conte des allusions à Milton et à Goethe. Les trois parties ne sont pas d'une même longueur et il y a de ce fait un certain déséquilibre entre la partie I et II, cette dernière étant très courte. La dernière partie contient une sorte de décrochage puisque soudain le narrateur disparaît pour laisser place à un dialogue entre une sorcière et ses enfants. Rappelons que l'auteur n'est alors âgé que de dix-sept ans et sa maîtrise de l'écriture n'est pas encore entière. Dans cette troisième partie du conte, la sorcière va créer un démon, notamment à partir du « foie d'un Juif blasphémateur ». C'est clairement ce type de propos qui feront qualifier Chesterton d'antisémite. Il y a d'autres allusions religieuses dans cette troisième partie puisque la sorcière évoque les démons de la collection du pasteur, un certain Dr. Brown (déjà !) : « Il possède, je crois, la seule variété de démon pélagien (…). L'Anabaptiste Vantard (Anabaptiste Falsegloriator) est également représenté dans sa collection. »
Half Hours in Hades a été publié dans The Coloured Lands, un ouvrage posthume puisqu’il date de 1938, soit deux ans après la mort de Chesterton. L’introduction est signée Maisie Ward, amie de Chesterton et auteur de la principale biographie le concernant.
Un certain nombre des contes publiés dans La fin de la sagesse (reprise française de la première partie du volume XIV des Collected works of G.K. Chesterton, édités par Ignatius Press) se trouve dans The Coloured lands qui tire son nom d’un conte chestertonien dont nous pouvons justement lire la traduction française dans le recueil de l’Age d’homme. L’un des intérêts  de The Coloured Lands consiste à nous offrir un grand nombre de dessins de Chesterton, notamment ceux qui ont été conçus par l’auteur pour accompagner ses contes.




Nous publions ci-dessus le premier dessin du conte « Une demi-heure aux enfers » (Half Hours in Hades).

L’intégralité des dessins de ce conte, qui ne se trouve pas dans le recueil de l’Age d’homme, sera publié dans la Lettre d’information, uniquement pour les abonnés à cette Lettre.

Rappelons que cet abonnement est gratuit et qu’il s’agit d’une lettre électronique à périodicité variable (très variable même). Elle n’engage à rien. L’abonné la reçoit dans sa boite aux lettres électronique. Il en découvre les premières lignes. Il peut choisir de cliquer pour en lire l’intégralité, d’en rester-là ou tout simplement de mettre à la corbeille cette Lettre d’information. Enfin celle-ci ne nous rapporte rien. Il s’agit juste d’un lien privilégié pour aller plus loin dans la découverte de Chesterton.
Comment s’abonner ? Il suffit de mettre son adresse électronique (celle-ci ne nous est pas communiquée et ne peut donc être utilisée pour d’autres fins) dans la case prévue à cet effet, dans la colonne de droite, à l’endroit intitulé « Newsletter ».
Comme pour « Une demi-heure aux enfers », l’intégralité des dessins accompagnant les autres contes du recueil de l’Age d’homme ne sera publiée que dans le cadre de la Lettre d’information. Nous ne commencerons cette publication exceptionnellement que ce dimanche 3 mai.
En plus du premier dessin illustrant « Une demi-heure aux enfers », je vous propose de découvrir une vidéo espagnole qui reprend certains de ces dessins (mais en petit format).





Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis de Chesterton - dans La malle des livres de GKC
commenter cet article

commentaires