Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2009 6 09 /05 /mai /2009 09:30
Il existe de par le monde des millions de lecteurs de Chesterton. Des associations lui sont entièrement consacrés. La majorité d’entre elles est anglo-saxonne. Quoi de plus normal pour un écrivain né à Londres et décédé dans le Buckinghamshire ? On aurait tort de croire cependant que seuls les habitants de Grande-Bretagne et de ses anciennes colonies ou ceux des Etats-Unis, portent une attention appuyée à l’œuvre de Chesterton. L’Amérique du Sud et l’Amérique latine sont loin d’être en reste. En Europe même, l’Italie et l’Espagne, pour ne citer que deux exemples, déploient de véritables efforts pour une meilleure connaissance des écrits de notre auteur. Un grand nombre de ses ouvrages sont traduits, même des titres qui n’ont jamais vu le jour en français. À l’Est, il y a aussi du nouveau puisque la Russie et d’autres pays plus petits, portent une certaine attention à l’œuvre chestertonienne.
Concernant la France, ce blogue, comme une petite veilleuse, entretient à sa place la flamme de l’intérêt pour l’homme et pour l’œuvre, pour ce nommé Chesterton qui bouscule si bien nos certitudes cartésiennes.
Mais je voudrais surtout attirer l’attention aujourd’hui sur deux publications uniques au monde, en ce qu’elles sont entièrement consacrées à Chesterton.



La première de ces publications est l’honorable et vénérable The Chesterton Review, éditée par The Chesterton Institue for Faith & Culture dont le siège se trouve à Seton Hall University (New Jersey), aux Etats-Unis, avec également une succursale à Oxford (Grande-Bretagne).
The Chesterton Institute se propose, non seulement, d’explorer et de faire connaître l’œuvre de Chesterton et des écrivains qui lui sont proches, il se propose également de travailler à répandre la tradition morale défendue par G.K. Chesterton. Il organise ainsi des séminaires, des colloques et des rencontres aux Etats-Unis, en Angleterre mais aussi à travers le monde. En France, un colloque sur le renouveau littéraire en France et en Angleterre comme réponse à la sécularisation est organisé en octobre p
rochain par The Chesterton Institute, avec notre collaboration. Nous aurons la joie d’accueillir plusieurs intervenants étrangers et français, et notamment le président du Chesterton Institute, le Father Ian Boyd.
En 1974, celui-ci a fondé The Chesterton Review, revue qui existe toujours. Si le premier numéro (ci-contre, à gauche) ne comprenait que 43 pages (avec un correspondant français en la personne de François Rivière, très bon connaisseur de Chesterton), le dernier numéro disponible  (ci-contre, à droite) comprend 444 pages. Les prochains numéros seront en juin et en décembre. La revue est publiée en anglais et comporte désormais une édition en espagnole. Pour s'abonner, il suffit de cliquer ICI.




La seconde de ces publications est Gilbert Magazine. Un vrai magazine entièrement consacré à G.K. Chesterton et dont les rubriques font directement références à des œuvres de l’écrivain (Tremendous Trifles ; Lunacy and Letters ; Alarms and discurssions ; The Rolling Road ; A Miscellany of Men ; Tales of the short Bow ; The Flying Inn ; Manalive ; The Battle with the Dragon ; All I Survey ; The Detection Club et bien d’autres). Outre l’éditorial, la chronique du Father James V. Schall,
s.j., des articles de Dale Ahlquist, président de l’Americain Society Chesterton et de divers autres chroniqueurs, Gilbert Magazine propose des textes de Chesterton, des citations sur des thèmes divers, et un courrier des lecteurs avec des réponses extraites des œuvres de l’écrivain. Une belle réussite d’une cinquantaine de pages qui paraît tous les deux mois. Édité aujourd’hui par l’Américain Chesterton Society, la plus importante organisation chestertonienne au monde avec The Chesterton Institute, Gilbert Magazine est publié en langue anglaise. Pour s'abonner, c'est .

Et la France ? Il n'existe pas à l'heure actuelle de revue, et encore moins de magazine, consacrée à Chesterton. Mais nous préparons, si des abonnés sont au rendez-vous, un Cahier Chesterton annuel, qui fera la part belle à la publication de textes inédits et à des études en français. Nous en reparlerons.

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis de Chesterton - dans Information
commenter cet article

commentaires