Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2009 5 04 /09 /septembre /2009 00:02



Pourquoi une Table-ronde sur Chesterton et le renouveau catholique en France et en Angleterre ?


Alors que nous voulions lancer une association des Amis de Chesterton, à partir du blogue que nous avions déjà créé et qui rencontrait un certain succès, nous avons pris contact avec The Chesterton Institute, organisme international dont le siège est à Seton Hall University aux Etats-Unis. Les premiers contacts ont été très vite très bons et l’idée d’un colloque en France est vite apparue.


The Chesterton Institute a donc l’habitude d’organiser ce type d’événement ?


Oui, c’est l’une de ses principales fonctions, même si ce n’est pas la seule. Quand nous prenions nos premiers contacts avec les représentantes du Chesterton Institute qui avaient fait le voyage à Paris, le Chesterton Institute venait d’organiser ou allait organiser des conférences en Amérique latine, région particulièrement intéressée par l’œuvre de GKC, mais aussi en Italie, pays particulièrement vivace au plan intellectuel et éditorial. Très vite, The Chesterton Institue nous a demandés si la France pouvait au moins accueillir le projet d’une Table-ronde. Après réflexion, nous avons pensé que « oui » au regard du nombre d’abonnés à notre Lettre d’information. C’est dire que nous attendons de ceux qui habitent en Ile-de-France une présence effective le jeudi 15 octobre prochain.


Mais le thème, comment a-t-il été fixé ?


Une nouvelle rencontre a eu lieu, une nouvelle fois à Paris, en présence de Brian Sudlow, maître de conférence à l’Université de Reading en Grande-Bretagne. Brian est un être exquis, qui connaît bien la littérature française, et notamment Adolphe Retté, un anarcho-monarchiste français, converti au catholicisme. Brian a consacré sa thèse à Retté et celle-ci doit prochainement paraître chez un éditeur universitaire anglais. Mais pour en revenir à notre sujet, c’est Brian qui a proposé d’élargir le sujet de notre Table ronde en parlant du renouveau littéraire catholique en France et en Angleterre à l’époque de Chesterton. C’était une manière de parler aussi d’auteurs français, ce que souhaitait d’ailleurs le Père Boyd, passionné de Charles Péguy.


Le Père Boyd ?


Oui, pardon. Le Father Boyd, comme j’ai déjà eu l’occasion de l’écrire ici, est le Président du Chesterton Institute. C’est certainement l’un des hommes au monde qui a le plus fait pour maintenir et faire connaître l’œuvre immense et riche de GKC. Prêtre catholique, religieux, Father Boyd est un géant, au bon sourire et sa gentillesse fait d’emblée penser au Father Brown. Il connaît tout de Chesterton et l’entendre parler est un véritable plaisir. Mais plus incroyable encore, cet homme s’efface pour donner la parole à d’autres et pour permettre que l’on parle, discute de Chesterton. Sa venue en France, dans le cadre de cette Table-ronde, est plus qu’une grande nouvelle. C’est un honneur.

Pour les informations pratiques, c'est ICI

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis de Chesterton - dans Information
commenter cet article

commentaires

Gégé 04/09/2009 11:24

Hello, je suis un simple amateur de Chesterton : la table ronde ne sera-t-elle pas trop "ésotérique" pour moi ?Merci.

Les amis de Chesterton 04/09/2009 15:22


Non, je ne crois pas que la table-ronde sera ésotérique. Elle est justement faite pour un public large et pour des Français. Nous vous attendons vraiment.
Bien amicalement