Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 16:11

La République des livres est le blogue tenu par Pierre Assouline qu’il n’est nul besoin de présenter ici. Dans un texte paru le 15 septembre, il publie la première liste des « heureux » (?) retenus pour concourir pour le Prix Goncourt. Non, rassurez-vous, je n’en fais pas partie, n’ayant pas écrit de roman et m’en sentant bien incapable.

Mais alors pourquoi vous en parlez sur ce blogue dédié à Chesterton ?

Ferait-il partie des « heureux » sus-mentionnés ?

Vous brûlez !…

En fait, la liste mise en ligne par Pierre Assouline a ouvert une série de commentaires. Parmi l’un d’eux, on peut lire ceci :

« comment disait Chesterton déjà ? le rare et le merveilleux c’est d’atteindre le but ; le vulgaire et le normal c’est de le manquer…. En fait il disait cette phrase dans un contexte très particulier, une démonstration qui visait à dire que le merveilleux réside dans la banalité du quotidien, possible que grâce à l’éventualité de la menace de sa disparition, c’est un simulacre, pour continuer d’exister.

passou, vous croyez qu’on pourrait mettre Chesterton dans la liste du Goncourt cette année, sans le dire à personne, ça pourrait passer inaperçu.

Rédigé par : Dexter | le 15 septembre 2009 à 20:53 | Alerter

#

Dexter, salut!

je tiens à vous mettre en garde: minimiser Toussaint pour Chesterton c’est un coup à vous brouiller autant chez Minuit que chez Corti.

Vous devriez penser à votre carrière mon garçon! Surtout en cette période de prix littéraires où les choses sont déjà assez tendues comme ça sans que vous en rajoutiez.

Déjà que vous venez de décevoir une de vos fans les plus inconditionnelles! Car Miss Poo Poo a cassé un de ses talons hauts en début de soirée, trop pressée qu’elle était, je vous dis pas, elle est d’humeur furieuse, et vous qui lui parlez du papier peint dans sa salle de bain!

Vous avez tort, Dexter, de sous-estimer la puissance de feu de Gallimard… (heu… qu’est ce que je raconte là ?)… hum… vous avez tort, Dexter, de sous-estimer la puissance de l’intellect en altitude (c’est mieux ça!).

La preuve c’est que, Musil ou pas, qualité ou qualifications, Dexter, il va bien vous falloir considérer que ‘L’homme à tout faire’ de Robert Walser (Poche Suisse) vaut toutes les salles de bain de la rentrée littéraire.

Ceci dit, votre Chesterton là, il est traduit par qui déjà?

Rédigé par : odradek (en passant) | le 15 septembre 2009 à 21:08 | Alerter »

Le reste est sur La République des livres.

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis de Chesterton - dans Information
commenter cet article

commentaires