Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2009 6 26 /09 /septembre /2009 10:43




C’est un événement important, qu’il ne faut absolument pas manquer. Daniel Hamiche a reçu, jeudi dernier, en direct et par téléphone, le Père Ian Boyd, président du Chesterton Institute, principal organisateur de cette manifestation qui se déroule pour la première fois en France. Tous ceux qui ont entendu le Père Boyd ont été conquis par la clarté de son propos, sa simplicité, sa connaissance très large de Chesterton, sa volonté de ne pas entretenir un musée mais de s’appuyer sur Chesterton pour répondre aux défis du monde contemporain.

Cette Table ronde, ouverte à tous (nul besoin de diplômes universitaires) effectuera un pont entre les écrivains catholiques français et Chesterton et ses amis.

N’hésitez pas à venir. Pour la qualité de la soirée elle-même. Pour la qualité des intervenants. Pour la beauté du lieu : le Collège des Bernardins. Et pour que nous puissions renouveler ce genre de manifestations, nécessaires aujourd’hui plus que jamais.

Vous aimez Chesterton ? Alors, vous ne pouvez être des indifférents. Vous aimez forcément la vie, avec force et passion. Nous vous donnons rendez-vous et nous vous attendons le :

Jeudi 15 octobre

De 19h30 à 20h30

au Collège des Bernardins

Salle Lexington

20, rue de Poissy

75005 Paris

 

L’inscription n’est pas obligatoire mais elle nous aide en nous permettant d’ajuster l’organisation au mieux.

Vous pouvez réserver par téléphone (01 53 68 99 72) ou par courriel : amis.de.chesterton@free.fr

Tarif : 5€ ou 3€ pour les étudiants, prêtres et religieux, bénéficiaires des minima sociaux, moins de 26 ans.

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis de Chesterton - dans Information
commenter cet article

commentaires

Perpétue 12/10/2009 19:15


Est-ce que vous ne pourriez pas enregistrer, voire filmer, ces intéressantes conférences et nous les rendre accessibles sur votre blog? En effet, j'habite au Québec, et il m'est impossible de
venir.