Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 03:36
 
Image 2-copie-4
 



Nous avons enfin reçu le dernier né « chestertonien » des éditions de l’Age d’Homme : « À bâtons rompus, propos débridés ». La première surprise est vraiment bonne : format plus petit, entre le format de poche et le format habituel des Chesterton à l’Age d’Homme. L’éditeur a repris le célèbre dessin d’Oliver Herford comme illustration de la couverture (dessin ci-dessus). L’impression est bonne et permet une lecture agréable.

Le volume contient au total 42 chapitres, organisés principalement à partir du titre « A propos de ». Ce qui donne :

  1. À propos des romans policiers
  2. À propos de la jeune génération
  3. A propos d’un refus
  4. À propos de l’Europe et de l’Asie
  5. À propos de la radiodiffusion
  6. Comment venir en aide au Golf ?
  7. À propos des Anglais à l’étranger
  8. À propos de la Pologne
  9. À propos des nouvelles capitales
  10. À propos du cinéma
  11. À propos des Enfants d’Hélène
  12. À propos des maisons « tout électrique »
  13. À propos du pilori
  14. À propos des drapeaux
  15. À propos du sentiment
  16. À propos de malentendu
  17. À propos du boudhisme
  18. À propos des coutumes funéraires
  19. À propos du loisir
  20. À propos de la Hollande
  21. À propos de Bath
  22. À propos de l’influence égyptienne
  23. À propos de l’archéologie
  24. À propos des mots maltraités
  25. À propos de la quête du plaisir
  26. À propos des domestiques
  27. À propos de la façon d’écrire l’histoire
  28. À propos de Noël
  29. À propos des chants de Noël
  30. À propos de l’esprit comique
  31. À propos des changements dans le goût
  32. À propos de l’impartialité
  33. À propos des principes moraux américains
  34. À propos de la prohibition
  35. À propos de l’abstention de toute boisson alcoolisée
  36. À propos du bon Roi Arthur
  37. À propos de l’architecture
  38. À propos de Shakespeare
  39. À propos d’Edwind Drood
  40. À propos de Byron et de Tom Moore
  41. À propos de R.L.S.
  42. À propos de Thomas Hardy

On le voit, les thèmes sont très différents et l’on soupçonne, rien qu’à la lecture de ce sommaire, les facéties, les surprises, les paradoxes, les réflexions, que nous réserve G.K. Chesterton.

Ces textes sont à l’origine des articles publiés dans l’Illustrated London News (ILN) en 1927. Comme on le sait (voir ICI et ICI), Chesterton collabora à cette publication de 1905 à 1936, en offrant un article hebdomadaire. Un tel livre nous permet  donc aujourd’hui de redécouvrir un Chesterton journaliste, chroniqueur très exactement, et qui élève cet exercice au rang d’art, offrant à ses lecteurs de 1927 comme à ceux d’aujourd’hui le plein épanouissement de son talent. Beaucoup de bonheur à l'état pur donc.

Les éditions de l’Age d’Homme ont puisé dans le volume 34 des Collected Works de G.K. Chesterton, édité par Ignatius Press. Ce  dernier volume contient les articles publiés dans l’Illustrated London News entre 1926 et 1928. L’avantage des volumes d’Ignatius Press tient dans le fait que les articles sont publiés dans l’ordre chronologique avec l’indication de la date de parution. Sans garder forcément l’aspect chronologique, puisqu’il s’agit dans l’édition du volume français d’un choix d’articles, il aurait été utile (et facile) d’indiquer la date initiale de parution. Autre avantage du volume d’Ignatius Press : il contient une présentation, des notes et un index des noms. Il y a vraiment très peu de notes dans le volume de l’Age d’Homme, pas du tout de présentation et une cruelle absence d’index, qui serait pourtant bien utile. Un seul exemple : les références à la France, à des auteurs français ne manquent pas. Retrouver facilement la page dans laquelle Chesterton évoque Gaboriau (p. 11) ou celle dans laquelle il disserte sur le jardin de Voltaire (p. 132) peut s'avèrer utile et même plaisant.

Image 3-copie-9En revanche, la traduction de Maurice Le Péchoux est agréable à lire et donne l’impatience d’avoir la suite. L’Age d’Homme nous annonce, en effet, sous le titre Le sel de la terre, un prochain livre de Chesterton. Autant dire tout de suite que nous l’attendons avec imaptience.

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis de Chesterton - dans Veille chestertonienne
commenter cet article

commentaires