Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 12:36

Brown-poche.png

 

La dernière parution d’un ouvrage de G.K. Chesterton n’est vraiment pas cher : 2€, autant dire presque rien. Sous le titre Le Secret du père Brown et autres nouvelles, Le Livre de poche vient de rééditer ce petit livre de 126 pages, déjà paru en 1991. Cette édition comprend quatre nouvelles des fameuses histoires du père Brown :

 

L’homme invisible, extrait de L’Innocence du père Brown (ou dans le titre français le plus courant, La Clairvoyance du père Brown) ;

La ruelle mystérieuse, extrait de La Sagesse du père Brown (nouvelle connue aussi sous le titre L’homme dans le passage plus conforme au titre original anglais The Man in The Passage);

Le livre maudit, extrait de Le Scandale du père Brown;

Le secret du père Brown, extrait du recueil éponyme.

 

Cette édition se remarque aussi par la qualité de la préface du traducteur, Claude Caillate ainsi que par le jeu des notes qui, sans jamais alourdir la lecture, permettent de mieux en saisir la finesse ainsi que la raison de telle image, tel sous-entendu ou tel nom.

Dès la préface, très vivante et très renseignée, Claude Caillate donne au lecteur un clé pour comprendre un sous-entendu de la nouvelle intitulée Le livre maudit. Chesterton y fait mention d’un professeur Openshaw, référence à peine voilée à son vieil ami du temps de Saint Paul School, Lucian Oldershaw dont il faudra bien que nous parlions un jour puisque les deux hommes restèrent liés jusqu’à la mort de GKC.

Parmi les notes, prenons simplement l’exemple de celle qui dans la nouvelle L’homme invisible explique la construction binaire adoptée par l’auteur : « Tout le passage obéit à un rythme binaire qui associe bleu et rouge, vert et or, lumière et passion, enfance et jeunesse. Et si rien ne correspond au gâteau de mariage, c’est bien entendu parce qu’il domine tout le reste, tant par sa position dans la vitrine que par la valeur symbolique qu’il a pour le héros ».

 

Tout cela concourt donc à faire de ce petit volume très accessible une bonne nouvelle dans l’édition des œuvres de Chesterton.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis de Chesterton - dans Veille chestertonienne
commenter cet article

commentaires