Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 09:27

On trouverra ici, sur le site Paperblog une excellente présentation de l’un des derniers ouvrages de Chesterton paru à l’Age d’Homme : A bâtons rompus. En guise d’entrée en matière et de mise en bouche, voici les premiers paragraphes de cet article, signé Trudy :

« A propos de A bâtons rompus de G.K Chesterton, L'Age d'Homme.

"Le futur est mort, parce que tout futurisme doit être une sorte de fatalisme."

 G.K Chesterton

Le « savoir-rire » du monde comme il ne va pas

Les éditions L'Age d'Homme ont inauguré il y à peu une nouvelle collection placé sous le vocable réjouissant de Revizor. Clin d'oeil à la pièce de Gogol, mais également (dixit Marko Despot l'un des maîtres d'oeuvres de la dites collection) au surnom donné au fondateur de L'Age d'Homme, Vladimir Dimitrievicth quant à son rôle de revizor des lettres françaises !

Le choix de publier dans une collection répondant à ce nom, un ouvrage de Gilbert-Keith Chesterton est plus que bienvenue, d'autant, qu'en effet, cette collection d'articles constitue authentiquement un compendium de révision des moeurs modernistes. On connait la plume volontiers ironique de Chesterton, d'une ironie toujours sobrement détachée, plutôt douce-amère que rageuse, volontiers emphatique, toujours logique, usant d'un « bon sens » désarmant mais que quelques uns pourraient aisément « moquer ». Or, précisément, c'est cette apparente nonchalance, cette critique à l'esprit certes réactionnaire mais suffisamment « bon enfant », qui au fil des pages, au fil des idées s'avère l'arme la plus tranchante, le fer le mieux trempé pour dévoiler que ce monde, décidément, se porte d'autant mieux qu'il va comme il ne va pas (1) ! »

Le reste est à lire ICI.

Signalons également que Chesterton a été l’auteur du mois dans l’émission L’Esprit des lettres sur KTO ce jeudi. À voir (le passage en question est en fin d’émission).

Recevant Fabrice Luchini au sujet de sa lecture de textes de Philippe Muray, Alain Finkielkraut a évoqué samedi dernier à un moment de l’émission l’humour de Chesterton : ICI

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis de Chesterton - dans Veille chestertonienne
commenter cet article

commentaires