Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 16:55

 

 

Le Poéte et les fous 

 

 

 

Publié en 1929, le roman de Chesterton, The Poet and the Lunatics a connu une première traduction française par Jeanne Fournier-Pargoire publiée par Gallimard en 1933. Cette traduction sera rééditée à plusieurs reprises, notamment en 1975 et 1982.

Une nouvelle traduction, totalement inédite, vient de paraître aux éditions de L’Arbre vengeur, déjà éditeur du Jardin enfumé (paru en 2007), un petit ensemble de nouvelles signées Chesterton.

Cette fois-ci, il s’agit d’un roman qui met en scène l’un des personnages les plus fascinants de l’univers chestertonien : Gabriel Gale, un jeune artiste peintre qui renverse la logique commune ou entendue du monde pour retrouver le sens profond de l’ordre de l’univers.

Cette nouvelle traduction est signée Catherine Delavallade qui n’en est pas à son coup d’essai puisqu’elle a déjà traduit, par exemple, Dickens (l’un des auteurs préférés de Chesterton) pour les mêmes éditions.

Nous venons de recevoir ce nouveau Chesterton et nous reviendrons sur ce livre et sa traduction prochainement après l’avoir lu attentivement. Dans cette nouvelle édition, il s’intitule Le Poète et les fous. D’un format de poche, il comprend 300 pages pour un prix de 15€. 

En attendant, voici la présentation de l'éditeur sur son site (à visiter) : 

 

Après avoir enfumé le jardin de l’Arbre vengeur il y a quelques années, Chesterton revient planter quelques uns de ses plus beaux excentriques dans notre catalogue qui n’en manque pas grâce à la nouvelle traduction de ce qui nous semble l’un de ses beaux livres : Le poète et les fous. Revisité par Catherine Delavallade qui avait traduit pour nous des textes inédits de Charles Dickens, ce roman qui enchasse une suite d’aventures du dénommé Gabriel Gale, enquêteur-rêveur à la poursuite de l’amour et de la vérité que recèle chaque folie, renaîtra le 15 septembre sous une couverture signée Laurent Bourlaud.

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis de Chesterton - dans Veille chestertonienne
commenter cet article

commentaires