Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 00:16

Le site de la revue Liberté politique, revue de la Fondation de service politique a annoncé la Table ronde qui se tiendra jeudi au Collège des Bernardins : « Le G.K. Chesterton Institute for Faith & Culture (de Seton Hall University – USA) organise une table rondeau Collège des Bernardins le jeudi 15 octobre sur le thème : "A Divine "Entente Cordiale": La renaissance de la littérature catholique en France et en Angleterre au vingtième siècle - G.K. Chesterton, Georges Bernanos, Charles Péguy, Paul Claudel, et Cie. » Pour lire la suite : ICI.

 

 

 

Le blogue de Daniel Hamiche, par ailleurs secrétaire général de l’Association des Amis de Chesterton, a publié un texte bien dans le style de celui qui est la véritable cheville ouvrière française de cette Table ronde, se dépensant sans compter pour la réussite complète de cette rencontre. Vous pourrez l’entendre jeudi, à partir de 7h30, sur les ondes de Radio Notre-Dame, en compagnie du Père Ian Boyd, président du Chesterton Institute et directeur de la Chesterton Review et du professseur Brian J. Sudlow qui interviendra pendant la Table-ronde.

En attendant lisez ce texte délicieux de Daniel Hamiche ICI.

 

 

 

Merci à Patrice de Plunkett d’avoir publié sur son blogue, très lu, le communiqué annonçant la Table ronde. Profitez en pour aller visiter ce blogue. C’est ICI.

 

 

 

Autre blog à a voir et qui a annoncé la table ronde : Petrus angel. N’hésitez pas à lui rendre visite : ICI.

 

 

 

Nous sommes dans la dernière ligne droite. Il n’est pas trop tard pour retenir votre place ou annoncer votre visite. Soit par téléphone, soit par courriel. Nous vous attendons pour cet événement qui est une première en France.

 

 


 

En vous inscrivant, vous facilitez l'organisaiton de cette soirée. Merci de nous envoyer un courriel (amis.de.chesterton@free.fr) ou de nous téléphoner :  01 53 68 99 72.

Pour tout renseignement, n’hésitez pas à nous contacter :
Les Amis de Chesterton
aux bons soins des Éditions de L’Homme Nouveau
10, rue Rosenwald, 75015 Paris
Tél. 01 53 68 99 72
amis.de.chesterton@free.fr

Repost 0
Published by Les amis de Chesterton - dans Information
commenter cet article
13 octobre 2009 2 13 /10 /octobre /2009 09:29


« A Divine “Entente Cordiale” »

La renaissance de la littérature catholique
en France et en Angleterre au XXe siècle

Cette rencontre se déroulera ce 15 octobre au Collège des Bernardins, salle “Lexington” 20, rue de Poissy, 75005 Paris.
Vous trouverez en cliquant sur ce lien un plan de quartier localisant le Collège des Bernardins.
Pour vous y rendre :
transports en commun : M° Cardinal-Lemoine ou M° Maubert-Mutualité ;
Bus (lignes) : 63, 86, 87, 24, 67, 47, 89
Voitures : Parking Maubert/Collège des Bernardins

Cette soirée commençant à 19 h 30 précises, nous vous suggérons de vous y présenter dès 19 h, pour profiter des “meilleures places”. Le prix du “ticket d’entrée” sera à régler sur place à l’entrée de la salle. Nous vous rappelons les tarifs : normal : 5 € ; réduit : 3 €.

Voici le programme de cette soirée :

19 h 30 : mot d’accueil de Philippe Maxence
19 h 45 : présentation générale par le Père Ian Boyd (en anglais avec version papier française distribuée)
20 h 00 : exposé principal par le professeur Brian Sudlow (en français)
20 h 30 à 21 h 30 : exposés (en français) de Philippe Maxence (Chesterton et la France), de Rémi Soulié (sur Péguy), du professeur Alain Lanavère (sur Bernanos)
21 h 30 : exposé de conclusion par le professeur Dermot Quinn (en anglais avec version papier française distribuée), suivi d’un temps consacré aux questions/réponses
22 h à 22 h 30 : rafraîchissements et rencontre avec les intervenants.

Sébatien Lapaque ayant dû faire face à des obligations impératives ne peut pas être présent comme nous l'avions annoncé. Nous remercions vivement le professeur Alain Lanavère,
professeur de littérature française à la Sorbonne, spécialiste du XVII° siècle français, d'avoir accepté au dernier moment de le remplacer pour parler de Bernanos.

En vous inscrivant, vous facilitez l'organisaiton de cette soirée. Merci de nous envoyer un courriel (amis.de.chesterton@free.fr) ou de nous téléphoner :  01 53 68 99 72.

Pour tout renseignement, n’hésitez pas à nous contacter :
Les Amis de Chesterton
aux bons soins des Éditions de L’Homme Nouveau
10, rue Rosenwald, 75015 Paris
Tél. 01 53 68 99 72
amis.de.chesterton@free.fr
Repost 0
Published by Les amis de Chesterton - dans Information
commenter cet article
10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 00:52

Le mensuel La Nef a annoncé la Table ronde du 15 octobre prochain dans son dernier numéro (octobre 2009). On peut notamment y lire :

« Le 15 octobre prochain aura lieu au Collège des Bernardins (20, rue de Poissy, 75005 Paris) un événement inhabituel et pour l’instant unique en France : une table-ronde consacrée à l’écrivain G.K. Chesterton et aux grands auteurs catholiques contemporains qui ont illustré le renouveau catholique en littérature au début du XXe siècle. Cette soirée (19h30 à 21h30) est organisée par le Chesterton Institute, organisation universitaire américaine et par la toute récente Association des Amis de Chesterton. Fondée par Philippe Maxence, qui en assure la présidence, cette jeune association littéraire entend mieux faire connaître Chesterton en France, contribuer à l’édition de livres inédits, à la réédition d’ouvrages épuisés ainsi qu’à aider les recherches de type universitaire consacrées à l’écrivain et à son univers. Elle s’appuie pour l’heure sur un blog (http://chesterton.over-blog.com) et entend éditer pour ses adhérents un bulletin trimestriel et un Cahier annuel. La Table-ronde du 15 octobre est la première manifestation qu’elle organise en collaboration avec le Chesterton Institute. »




Le bimensuel Monde et Vie a donné la parole à Philippe Maxence pour un grand entretien de dernière page présentant le colloque. En voici un extrait :

« Cette première manifestation publique organisée en France autour de Chesterton ne lui sera pas, paradoxe chesternonien oblige, exclusivement consacrée, puisque le thème qui nous réunira le jeudi 15 octobre est plus large: « A Divine “Entente cordiale” : la renaissance de la littérature catholique en France et en Angleterre au XXe siècle ». Autour de Chesterton seront évoquées les figures de Georges Bernanos, de Paul Claudel et de Charles Péguy, ainsi que quelques autres auteurs (notamment G.M. Hopkins ou R.H. Benson). Au demeurant, nous ne sommes que co-organisateurs, le maître d’oeuvre de cette soirée étant le G.K. Chesterton Institute for Faith & Culture, un organisme universitaire américain de recherche, rattaché à la Seton Hall University du New Jersey. C’est cet Institut, présidé par le Père Boyd et qui édite aussi un remarquable cahier semestriel, The Chesterton Review, qui est à l’initiative de cette manifestation. C’est un Institut qui possède des ramifications internationales, au Canada et en Angleterre, mais aussi en… Espagne! Il nous a sollicité pour organiser quelque chose en France – pour la première fois à ma connaissance – et nous avons été heureux de développer avec eux ce projet. »

Aujourd’hui, c’est autours du Figaro Magazine qui sous la plume de Nicolas Ungemuth écrit :

« CHESTERTONIENS DE TOUS LES PAYS... Co-organisée par le Chesterton Institute (USA) et l'Association des amis de Chesterton présidée par Philippe Maxence, une table ronde consacrée au penseur britannique et au renouveau littéraire catholique en France et en Angleterre au début du XXe siècle se déroulera le 15 octobre aux Bernardins, à Paris. »

Oui, rendez-vous dans cinq jours pour les Chestertoniens de tous les pays. Il est encore temps de signaler votre présence. Nous ne le redirons jamais assez : pour la bonne organisation de cette rencontre unique en France, vous nous aiderez grandement en vous inscrivant, soit au 01 53 68 99 72 (heures de bureau) soit par courrier électronique : amis.de.chesterton@free.fr

Tarif: 5€ (plein tarif), 3€ (tarif réduit: moins de 26 ans, étudiants, demandeurs d’emploi, bénéficiaires des minima sociaux).

Repost 0
Published by Les amis de Chesterton - dans Information
commenter cet article
3 octobre 2009 6 03 /10 /octobre /2009 11:13

C'est possible en allant sur le blog Caelum et Terra. Le son n'est pas parfait, mais on parvient à suivre clairement la discussion. On y entend notamment le Père Ian Boyd nous entretenir de Chesterton et de la Table ronde du 15 octobre. À ce propos, il est toujours temps de s'inscrire…
Repost 0
Published by Les amis de Chesterton - dans Information
commenter cet article
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 14:14



C'est Le Choc du mois qui a ouvert le feu en publiant une demi page d'annonce du colloque dans son numéro de septembre (n°33). Ils doivent aimer Chesterton au Choc du mois car nous n'avons rien demandé. Mais un grand merci.









Valeurs actuelles du 24 septembre dernier a consacré une longue brève à annoncer la Table ronde aux Bernardins, en ne donnant pas hélas l'adresse de l'association mais celui des Bernardins. Mais un grand merci pour cette annonce très bien venue.







Chrétiens dans la cité a également consacré une brève de son agenda, dans son dernier numéro, daté du 5 octobre, à l'annonce de la Table ronde. Merci à Denis Sureau d'avoir indiqué les coordonnées de l'Association des Amis de Chesterton.



Un très grand merci également au Forum catholique qui fut l'un des premiers à répercuter l'annonce de la Table ronde par une bannière (ci-dessous) mise spontanément. Un vif merci.









Sans oublier L'Homme Nouveau qui, depuis un mois et demi, présente et annonce cette table ronde.






Et nous attendons d'autres articles de présentation qui sont, nous le savons, en préparation.


Nous ne le redirons jamais assez : pour la bonne organisation de cette rencontre unique en France, vous nous aiderez grandement en vous inscrivant, soit au 01 53 68 99 72 (heures de bureau) soit par courrier électronique : amis.de.chesterton@free.fr


Tarif: 5€ (plein tarif), 3€ (tarif réduit: moins de 26 ans, étudiants, demandeurs d’emploi, bénéficiaires des minima sociaux)
Repost 0
Published by Les amis de Chesterton - dans Veille chestertonienne
commenter cet article
26 septembre 2009 6 26 /09 /septembre /2009 10:43




C’est un événement important, qu’il ne faut absolument pas manquer. Daniel Hamiche a reçu, jeudi dernier, en direct et par téléphone, le Père Ian Boyd, président du Chesterton Institute, principal organisateur de cette manifestation qui se déroule pour la première fois en France. Tous ceux qui ont entendu le Père Boyd ont été conquis par la clarté de son propos, sa simplicité, sa connaissance très large de Chesterton, sa volonté de ne pas entretenir un musée mais de s’appuyer sur Chesterton pour répondre aux défis du monde contemporain.

Cette Table ronde, ouverte à tous (nul besoin de diplômes universitaires) effectuera un pont entre les écrivains catholiques français et Chesterton et ses amis.

N’hésitez pas à venir. Pour la qualité de la soirée elle-même. Pour la qualité des intervenants. Pour la beauté du lieu : le Collège des Bernardins. Et pour que nous puissions renouveler ce genre de manifestations, nécessaires aujourd’hui plus que jamais.

Vous aimez Chesterton ? Alors, vous ne pouvez être des indifférents. Vous aimez forcément la vie, avec force et passion. Nous vous donnons rendez-vous et nous vous attendons le :

Jeudi 15 octobre

De 19h30 à 20h30

au Collège des Bernardins

Salle Lexington

20, rue de Poissy

75005 Paris

 

L’inscription n’est pas obligatoire mais elle nous aide en nous permettant d’ajuster l’organisation au mieux.

Vous pouvez réserver par téléphone (01 53 68 99 72) ou par courriel : amis.de.chesterton@free.fr

Tarif : 5€ ou 3€ pour les étudiants, prêtres et religieux, bénéficiaires des minima sociaux, moins de 26 ans.

Repost 0
Published by Les amis de Chesterton - dans Information
commenter cet article
17 septembre 2009 4 17 /09 /septembre /2009 00:58

Ne le dites surtout pas à ceux qui ont toujours pris Chesterton pour un joyeux trublion, un facétieux empêtré dans ses paradoxes, un jongleur de bons mots, un espiègle perdu au milieu des écrivains sérieux et des savants doctes. Non, ne leur dites surtout pas : la nouvelle serait pour eux trop difficile à avaler.

La nouvelle ? Mais quelle nouvelle ?

Pour le monde de la chestertonie, c’est un petit événement. Le père Aidan Nichols, membre de l’Ordre des frères prêcheurs, autrement appelés Dominicains, vient de publier (en anglais) un « G.K. Chesterton, theologian ». Même sans être diplômé d’Oxford, la traduction de ce titre ne s’impose pas tant l’évidence saute aux yeux.

Oui, Chesterton fut aussi un théologien, et c’est un théologien qui nous l’explique au long de plus de 200 pages, dans ce livre qui vient de paraître aux Etats-Unis.

Mais, parlant d’Oxford, c’est plutôt Cambridge qu’il faudrait évoquer puisque Aidan Nichols appartient à la Divinity Faculty de l’Université de cette célèbre cité.

Théologien de qualité et de réputation mondiale, le père Nichols a publié des études sur saint Thomas d’Aquin, sur des théologiens plus contemporains, comme Hans Urs von Balthasar et également sur la théologie de celui qui allait devenir le pape Benoît XVI. Au confluent de plusieurs courants et de plusieurs disciplines, le père Nichols s’est penché également sur la question liturgique, dans la perspective de la « réforme de la réforme » ainsi que sur le renouvellement de la culture chrétienne.

Son dernier livre, consacré à Chesterton, est le fruit d’une série de conférences données à l’Université… d’Oxford.

Composé de 9 chapitres complétés d’une préface, d’une introduction et d’une conclusion, « Chesterton theologian » est un livre accessible à tout public.

Le premier chapitre s’attache à donner un aperçu global de la vie de Chesterton et des grands thèmes de son œuvre. Puis, l’auteur replace l’auteur face à la crise de la société Edouardienne, occasion d’explorer sa première grande œuvre, Hérétiques. Tout naturellement, le chapitre suivant est centré sur Orthodoxie qui déploie en quelques sortes les grandes intuitions chestertoniennes et permet à Chesterton de découvrir le réalisme métaphysique. Bien évidemment, un chapitre entier est consacré à la place et au rôle des paradoxes. À ce sujet, il est permis de pousser un petit cocorico national puisque le père Nichols s’appuie à plusieurs reprises sur la magnifique et indispensable étude du père Yves Denis, Paradoxe et catholicisme.

Ces quatre premiers chapitres constituent comme une première partie de l’ouvrage. Une seconde partie pourrait être constituée par le reste des chapitres qui abordent Chesterton et l’existence de Dieu, l’anthropologie théologique de Chesterton, sa christologie, sa théologie morale, son ecclésiologie et son rapport avec l’Église catholique et la foi.

Pour le père Nichols, il est évident que Chesterton peut être considéré comme un théologien. Non comme un professionnel de la théologie, mais comme un écrivain dont l’œuvre et la perception générale reposent sur une vision profondément théologique.

Repost 0
Published by Les amis de Chesterton - dans Veille chestertonienne
commenter cet article
16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 16:11

La République des livres est le blogue tenu par Pierre Assouline qu’il n’est nul besoin de présenter ici. Dans un texte paru le 15 septembre, il publie la première liste des « heureux » (?) retenus pour concourir pour le Prix Goncourt. Non, rassurez-vous, je n’en fais pas partie, n’ayant pas écrit de roman et m’en sentant bien incapable.

Mais alors pourquoi vous en parlez sur ce blogue dédié à Chesterton ?

Ferait-il partie des « heureux » sus-mentionnés ?

Vous brûlez !…

En fait, la liste mise en ligne par Pierre Assouline a ouvert une série de commentaires. Parmi l’un d’eux, on peut lire ceci :

« comment disait Chesterton déjà ? le rare et le merveilleux c’est d’atteindre le but ; le vulgaire et le normal c’est de le manquer…. En fait il disait cette phrase dans un contexte très particulier, une démonstration qui visait à dire que le merveilleux réside dans la banalité du quotidien, possible que grâce à l’éventualité de la menace de sa disparition, c’est un simulacre, pour continuer d’exister.

passou, vous croyez qu’on pourrait mettre Chesterton dans la liste du Goncourt cette année, sans le dire à personne, ça pourrait passer inaperçu.

Rédigé par : Dexter | le 15 septembre 2009 à 20:53 | Alerter

#

Dexter, salut!

je tiens à vous mettre en garde: minimiser Toussaint pour Chesterton c’est un coup à vous brouiller autant chez Minuit que chez Corti.

Vous devriez penser à votre carrière mon garçon! Surtout en cette période de prix littéraires où les choses sont déjà assez tendues comme ça sans que vous en rajoutiez.

Déjà que vous venez de décevoir une de vos fans les plus inconditionnelles! Car Miss Poo Poo a cassé un de ses talons hauts en début de soirée, trop pressée qu’elle était, je vous dis pas, elle est d’humeur furieuse, et vous qui lui parlez du papier peint dans sa salle de bain!

Vous avez tort, Dexter, de sous-estimer la puissance de feu de Gallimard… (heu… qu’est ce que je raconte là ?)… hum… vous avez tort, Dexter, de sous-estimer la puissance de l’intellect en altitude (c’est mieux ça!).

La preuve c’est que, Musil ou pas, qualité ou qualifications, Dexter, il va bien vous falloir considérer que ‘L’homme à tout faire’ de Robert Walser (Poche Suisse) vaut toutes les salles de bain de la rentrée littéraire.

Ceci dit, votre Chesterton là, il est traduit par qui déjà?

Rédigé par : odradek (en passant) | le 15 septembre 2009 à 21:08 | Alerter »

Le reste est sur La République des livres.

Repost 0
Published by Les amis de Chesterton - dans Information
commenter cet article
12 septembre 2009 6 12 /09 /septembre /2009 12:47

Comme vous le savez, l’événement chestertonien de la rentrée est constitué par la Table-ronde consacrée à Chesterton et au renouveau littéraire catholique au XXe siècle. On y parlera de Chesterton, mais aussi de Claudel, Bernanos, Péguy, Benson, Belloc et de bien d’autres écrivains catholiques français et anglais.

Cette manifestation est co-organisée par le Chesterton Institute et l’Association des Amis de Chesterton (signalons à ce sujet que nous avons absolument besoin de vos adhésions pour développer une meilleure connaissance de Chesterton en France et notamment l’édition d’inédits, encore nombreux).

Mais au fait, qu’est-ce que le Chesterton Institute ?

Organisme d’éducation, sans but lucratif, le Chesterton Institute est un département de la Seton Hall University (South Orange, New Jersey, USA). L’Institut a également un bureau à Oxford, en Grande-Bretagne, ville universitaire s’il en est.

Ses buts ? Promouvoir la pensée de G.K Chesterton et de son entourage, mais aussi tracer des pistes pour voir comment les idées Chesterton peuvent trouver une application dans le monde actuel.

Pour l’Institut, le recours de Chesterton à une approfondissement de l’imagination morale et sociale peut apporter une aide pour résoudre la crise actuelle. The Chesterton Institute est vraiment convaincu (et nous aussi, faut-il le souligner ?) que Chesterton offre des réponses convaincantes à la crise culturelle de notre temps. Pourquoi ? Parce que son œuvre, que l’on accuse si facilement de partir dans tous les sens, a de ce fait abordé un grand nombre de questions qui touchent au cœur de la crise du monde contemporain. Cette dernière revêt des formes diverses : la séparation de la culture et de la foi ; la privatisation de celle-ci ; l'appauvrissement de l'imagination morale ; l'agression contre la dignité de la personne humaine ; la promotion de l'individualisme consumériste et avec elle la destruction de authentiques communautés, plus particulièrement la famille et enfin, la perte du sens du sacré.

De ce fait, selon une litanie inverse, ou plutôt qi serait remise dans le bon sens, le Chesterton Institute entend travailler à un réveil de l'imagination morale et sacramentelle, à un sens renouvelé de la dignité humaine, à la ré-évangélisation de la culture et à un retour à l'équilibre social. On le comprend, si Chesterton est un point de départ, il ne s’agit pas de se fixer sur lui seulement. Plus que l’homme et l’œuvre, le Chesterton Institute entend s’intéresser aux vérités qu’il a exposées.

Plus concrètement, le Chesterton Institute œuvre à travers l’organisation de conférences, de colloques et à travers l’aide à la recherche en tout ce qui concerne les buts qu’il s’est fixés. À cela s’ajoute la publication d’une revue de type universitaire, The Chesterton Review, d’une très grande qualité. Parmi les numéros spéciaux, la Chesterton Review a publié des numéros consacrés à CS Lewis, Georges Bernanos, Hilaire Belloc, Maurice Baring, Christopher Dawson, le cardinal Manning, la crise moderniste, les écrivains chrétiens japonais, l'éthique et l'économie en Europe post-communiste, JRR Tolkien, la littérature fantastique ou un numéro sur la Pologne.

C'est cet organisme de portée internationale qui est l'organisateur principal, avec notre petite aide, de la Table-ronde du 15 octobre prochain. C'est un vrai pari ! Les Français seront-ils au rendez-vous ? Aurons-nous le plaisir de vous rencontrer dans le cadre prestigieux du Collège des Bernardins, inauguré par sa sainteté Benoît XVI ? Nous vous attendons. N'hésitez pas à vous inscrire auprès des amis.de.chesterton@free.fr
Pour plus de détails, voir ICI , et .
Repost 0
Published by Les amis de Chesterton - dans Information
commenter cet article
11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 00:12



Ci-dessus couverture de la première édition de Supervivant dans son édition française. Et ci-dessous la publicité pour le livre :


Le recto




… et le verso.
Repost 0
Published by Les amis de Chesterton - dans La malle des livres de GKC
commenter cet article