Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 décembre 2008 3 24 /12 /décembre /2008 18:31
Pour fêter Noël et la semaine qui va suivre, voici deux extraits de l'Homme éternel. Joyeux Noël à tous les amis de Chesterton.

« Noël nous semble aller de soi parce que nous sommes chrétiens, et que nous demeurons psychologiquement chrétiens même si nous avons cessé de croire. En bref, cette association d’idées a modifié quelque chose de très profond dans la nature humaine. Entre l’homme à qui elle est familière et l’homme qui l’ignore, la différence est réelle, sans qu’elle soit nécessairement de nature morale, car les mérites d’un musulman ou d’un juif peuvent être plus grands eu égard à ses lumières. C’est un fait indiscutable, c’est l’interférence de deux lumières ou, si l’on veut, la conjonction de deux astres dans notre horoscope personnel. Enfance et divinité, impuissance totale et toute-puissance, ce contraste unique, mille et mille fois répété, ne lasse jamais. Bethléem est par excellence le lieu où les extrêmes se touchent. »




« L’événement dont cette faille des grandes collines grises a été le témoin fut, à proprement parler, un retournement. Je veux dire que tous les regards, interrogateurs ou contemplatifs, jusque-là fixés sur l’infiniment grand, s’orientèrent vers l’infiniment petit ; ou, que Dieu, considéré jusque-là comme une circonférence, apparut comme un centre.»,




Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis de Chesterton - dans Citations
commenter cet article

commentaires