Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 18:24


En Angleterre, la nouvelle biographie de Chesterton (voir ICI), signée Ian Ker, a déjà beaucoup fait parler d’elle,  alors qu’elle n’est pas en libraire depuis un mois. Le sujet intéresse, même s’il est souvent vu à travers les lunettes de l’idéologie du moment et si on reproche souvent à Ian Ker la sympathique qu’il ne cache pas pour son héros.

 

 

 

Susan Elkin dans The Independant on Sunday estime que l’auteur qui a déjà beaucoup écrit sur le cardinal Newman est particulièrement bon en ce qui concerne le chemin vers la conversion au catholicisme de Chesterton. Elle souligne également que « cette biographie magistrale » permet de donner à Chesterton sa place légitime parmi les auteurs anglais majeurs.

 

Peter Washington dans The Literary Review estime que si la comparaison avec Newman est légitime elle est exagérée par l’auteur. Il salue néanmoins ce livre et parle de « la lucidité remarquable de l’auteur ».

 

D.J. Taylor dans The Independant est également réservé devant l’abondance du matériel biographique utilisé par l’auteur et dont il estime qu’il n’est pas assez maîtrisé. En revanche, il salue la mise en perspective des idées politiques de Chesterton.

 

Dans The Scotsman, Stuart Kelly ne cache pas son admiration devant la multitude des détails de la vie de Chesterton rapportée par Ian Ker.

 

En revanche,  l’article d’A.N. Wilson dans The Spectator est franchement négatif, certainement en raison d’une prévention mal cachée contre Chesterton qui apparaît dès les premières lignes de l’article en remarquant que cette biographie arrive après le livre de William Oddie et du père Aidan Nichols sur la théologie de Chesterton.

 

John Carey dans The Sunday Times estime que l’auteur a réussi à montrer que Chesterton était un polèmiste talentueux mais n’est pas parvenu à en faire un sage. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis de Chesterton - dans Veille chestertonienne
commenter cet article

commentaires