Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 15:40
 

Pour les vacances, G.K. Chesterton est en pleine forme. Plus que jamais, on parle de lui. Début juillet s’est, en effet, tenu à Oxford une rencontre sur un éventuel procès de béatification de Gilbert et de son épouse Frances. À l’origine de cette rencontre de travail, William Oddie, auteur du dernier ouvrage, absolument remarquable, sur l’écrivain, livre publié par Oxford University press : Chesterton and the romance of Orthodoxy (voir ICI, et ). Le 11 juillet prochain, toujours à Oxford, aura lieu une rencontre sur la crise mondiale analysée à partir des principes distributistes mis en avant par Chesterton et Hilaire Belloc.

En France, la surprise est venue de la presse. Après Valeurs actuelles et Libération, l’hebdomadaire catholique Famille chrétienne a consacré deux pleines pages au père du Father Brown. Sous le titre, « Chesterton, le maître du paradoxe », Marie-Catherine d’Hausen évoque longuement l’écrivain et présente avec intelligence quatre ouvrages : L’Univers de Chesterton ; Plaidoyer pour une propriété anticapitaliste, La Fin de la sagesse et le fort volume de l’ensemble des histoires du Father Brown paru chez Omnibus. Elle mentionne également la parution aux éditions Saint-Rémi de Hérétiques, Orthodoxie et de L’Homme éternel, trois chef-d’œuvres de Chesterton, trois étapes de son évolution vers la foi chrétienne. On ne peut que se réjouir d’un tel article car Famille chrétienne touche un très large public. L’article de Marie-Catherine d’Hausen est présenté ainsi :

« Après une longue éclipse, Chesterton connaît depuis une trentaine d’année un véritable renouveau. La moisson éditoriale française 2008-2009 a été particulièrement riche. Pourquoi ne pas profiter de ce début de vacances pour (re)découvrir le génie paradoxal de l’homme et l’étonnante actualité de l’œuvre ? »

Citons également, la conclusion de ce très bel article : « Si Chesterton amuse, il ne divertit pas : il montre que “la réalité n’est pas uniquement ce qu’on voit”, mais qu’il faut aller voir “de l’autre côté de la tapisserie”. Seule la foi en Dieu peut résoudre les problèmes de l’âme ».

Enfin, un merci particulier à Marie-Catherine d’Hausen qui est une des rares journalistes à avoir signaler l’existence de ce modeste blogue, en rappelant son adresse. C’est d’ailleurs la seconde fois dans Famille chrétienne.

 

Il faut absolument se procurer ce numéro. Soit en allant sur le site du journal et en suivant les démarches pour ce faire; soit en écrivant à Famille chrétienne, 15-27, rue Moussorgski, 75018 Paris.

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis de Chesterton - dans Veille chestertonienne
commenter cet article

commentaires